LES BIENFAITS DE LA CONTRIBUTION

Show More

Voici une façon bien plus agréable pour moi de PARLER D'ARGENT... le faire en terme de "CONTRIBUTION"... Cela m'extrait de la notion de nécessité... de manque... de besoin... d'obligation... de travail (une vraie torture)... de codépendance... 

JE N'AI JAMAIS ÉTÉ TRÈS A L'AISE pour parler d'argent... comme si la somme sur mon compte en banque avait pour fonction de refléter la valeur que je me porte! D'ailleurs, certains psychologiques le suggèrent...

Une de mes amies avait témoigné en ce sens... son THÉRAPEUTE lui ayant conseillé de s'offrir des bijoux de valeur pour rehausser son estime d'elle-même... SURPRENANT!

Oui... surprenant... car je ne vois toujours pas le rapport... suis-je définie par les biens matériels que je possède? MA VALEUR n'est-elle pas plus intime? plus profonde? plus légère?

L'argent comme valeur de soi? Après tout pourquoi pas... cela peut être une étape vers l'amour de soi... une étape parmi d'autres... Tout est VRAI pour chacun au sein de la grande illusion... Ce qui est vrai est ce que vous vivez...

Ce dont je témoigne ici vous est peut-être aussi survenu dans votre vie! Sans doute avez-vous... comme moi... ressenti ce malaise au regard de l'argent!Peu à peu... j'ai appris... à le VOIR AUTREMENT... J'ai appris à  L'ACCUEILLIR... au lieu de lui courir après... à L'INVITER... au lieu de l'espérer...

Fin de toutes les stratégies.. de tous les plans... de tous les  compromis...Place à la liberté d'être dans le DON et dans le RECEVOIR...

Je ne vous parle pas d'enrichissement financier... je vous parle d'abondance... L'abondance ne se quantifie pas... elle est toute relative... L'abondance est un ressenti intime qui ne peut être comparé à aucun autre ressenti intime... Cela se passe entre soi et SOI...

La question est : qui es-tu? tu ne peux donner et recevoir que ce que tu es... Tout est affaire d'identification... Qui croyez-vous être? Qui voyez-vous?

Votre CORPS... votre CŒUR... votre ESPRIT... Tout cela à la fois? Bien davantage?... LE TOUT... LE SOI... LE FINI ou/et L'INFINI?

Show More

L'ARGENT est le moyen que nous avons imaginé pour échanger... des biens et des services... d'où qu'ils proviennent...

Autrefois... il y a fort fort longtemps... la VALEUR que nous donnions à un bien ou à un service... était toute relative et personnelle... Il s'agissait d'échanger un bien ou un service... avec un bien ou un service... d'une valeur ÉGALE ou équivalente... pour chacun... C'était une notion INTIME... qui ne souffrait aucun compromis... jusqu'à ce que la peur de manquer envahisse les cœurs...

Depuis la création de la MONNAIE... cette notion a bel et bien disparu et la valeur est alors définie selon le coût de fabrication... le temps de travail... la sous-traitance... le calcul des frais de transport... etc... N'oublions pas la marque de fabrique... une sorte d'épitaphe qui englobe la réputation...  la qualité de l'ouvrage... la valeur éducative... ou sociale... la rareté de l'offre... et la force de la demande... Que d'attentes conditionnelles... que d'appels à la reconnaissance... que d'évaluations éphémères...

VOILA DE QUOI SE DISTINGUER... l'un l'autre... AU LIEU DE SE RECONNAITRE... l'un l'autre...

LA LÉGITIMITÉ DE MA CONTRIBUTION ...

Si le monde est une vaste scène de théâtre... si les gens que je croise sont des figurants... si les êtres que j'aime (ma famille... mes amis... mes amants) sont mes partenaires de JE... alors quel est mon rôle?

D'autres diront : quelle est ma mission de vie? C'est pour moi la même chose... Quelle est ma contribution au monde? Quel cadeau suis-je pour lui?

MA SCÈNE : c'est Nice ! Le décor est splendide... soleil... ciel bleu... mer... montagne... nature... villages alentours... Un pur délice! Je ne changerai de lieu pour rien au monde...

LES FIGURANTS : ce sont les niçois ! Sympathiques... mais peu chaleureux... Ils n'ont pas la bonne humeur des Marseillais que j'adore! Plus réservés... leur vraie nature se révèlent dans l'amitié...

LES PARTENAIRES DE JE :

MA FAMILLE : Présente.. .en toutes circonstance... malgré nos différences de points de vue... nous sommes unies... (le verbe s'accorde volontairement au féminin car mon père et mon oncle ne sont plus avec nous... mais ils sont dans mon cœur... pour toujours)...

Mes amis et alliés ! De longue date... la plupart depuis plus de 30 ans... bienveillants et fidèles... Ils sont le reflet de ce que j'aime en moi... ils sont ma force... mon soutien... mon courage...  pour avancer vers qui je suis vraiment... Francs et délicats... je ne crains aucune de leur remarque... ni aucun de leur reproche... parce que tout ce qu'ils disent de moi... est dit avec le cœur... toujours... et même quand certains mots font mal... je ne doute jamais de leur amour... car cet amour a fait ses preuves... au cours des nombreuses épreuves de la vie... et c'est dans ces moments-là que l'on reconnait ses vrais amis...

Mes ennemis et obstacles ! De longue date ou récents... ils jouent la même partition.. celle de me faire trébucher...  devant la ligne d'arrivée... ou encore celle de me freiner... dans la plupart de mes actions... Ils reflètent ma part d'ombre... la part que je ne veux pas connaitre de moi... ou que je ne vois pas... Ils sont ma faiblesse... mon démenti... ma peur... d'avancer vers qui je suis vraiment... Hypocrites et fourbes... je crains parfois leurs remarques... leurs reproches... parce que tout ce qu'ils disent de moi... est tout ce que je porte comme pensées... et ressentis... envers moi-même... une adhésion qui fait de moi un membre de leur club... même quand je feins de l'ignorer !

Les Partenaires de JE sont tous essentiels et participent à cet accueil du SOI.. à cette reconnaissance intime... de l'Être infini que je suis... et des limites dans lesquelles cet infini s'incarne.... VOIR mes limites... me libère... du OUI absolu et m'offre le NON salvateur dans un espace relatif... Le OUI et le NON relatifs (liés à la nature du moi)...  quand ils sont accueillis... offrent un espace ouvert au OUI absolu et à l'infini que je suis... Je suis libre alors d'exprimer cet absolu dans un espace qui reconnait ce qui est possible... pour moi...  en cet instant... 

LE SCÉNARIO ou LA PIÈCE : Ils ne s'écrivent pas sans moi... même si parfois il m'arrive de ne pas me souvenir d'en avoir écrit certains passages... Et puis lorsque nous sommes enfants... ce sont nos parents qui nous soufflent nos répliques... à travers les règles de politesse... les convenances... leurs attentes à notre sujet... les interdits prédéfinis...  Nous apprenons notre texte par cœur et le régurgitons à notre environnement social immédiat... dans le but d'être conformes et accueillis... Bien sûr... à l'adolescence nous remettons en question les limites apprises... nous rejetons les contraintes... nous rêvons d'idéal et de liberté... pour finalement revenir aux injonctions parentales.. et les appliquer... pour une bonne part... lorsque nous devenons parents à notre tour... tout en innovant...
Pas facile de faire la part entre ce qui est inné et ce qui est acquis... ce qui fait le Soi et ce qui fait le moi...

LE CADRE ou le DÉCOR : Et puis il y a la loi... qui est le cadre dans lequel nous évoluons...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now